5es journées Aius / Sexogyn: Nouvelles femmes, ce qui change - Aius Sexogyn - Aix-En-Provence (FR)

21/09/2018

Cette formation est à destination de tout professionnel de santé, quel que soit son mode d’exercice, pouvant être confronté à la contraception dans sa pratique : soit directement par le questionnement des nouvelles générations, soit indirectement par des conduites contraceptives inadaptées (IVG à répétition, retour à des méthodes "naturelles", refus,) nécessitant une information pédagogique et un savoir-faire du praticien dans le dialogue de la vie intime de la femme.
Les praticiens voient émerger un nouveau rapport entre usagères et soignants, qui donne une place plus importante à l’information et aux préférences des femmes. L’évolution vers une idée de contraception mieux partagée entre femmes et hommes, l'apparition des couples stables demandeurs de vasectomie à l’approche de la quarantaine et le questionnement de la place de" l'enfant plus tard", font partie des aspects abordés dans cette action DPC dans un cadre d'amélioration des pratiques et d'approfondissement des connaissances.
A la lumière de l’évolution des comportements des 50 dernières années vis-à-vis de la contraception et, de ce que cela sous-entend de la vie sexuelle et des attitudes à adopter en pratique clinique, plusieurs aspects de la contraception, de la fertilité, et de la vie intime des femmes et des hommes seront analysés dans cette action :

  • Les rapports entre l’installation de la contraception moderne, efficace, dénuée d’effets secondaires, accessible et remboursée et le nombre d’interruption de grossesses (IVG) en France.
  • Comment dans un contexte de défiance vis-à-vis des hormones liées à des buzz médiatiques récurrents, de nombreuses patientes, jeunes et moins jeunes, se posent la question d'arrêter ou non la pilule ou toute contraception ?
  • Comment la « crise des pilules » a permis de questionner le modèle contraceptif français, nécessitant que les praticiens qui voient émerger un nouveau rapport entre usagères et soignants, donnent une place plus importante à l’information et aux préférences des femmes, et puissent évoluer vers une idée de contraception mieux partagée entre femmes et hommes ?
  • Le point sur l’évolution des demandes de vasectomie avec le temps, vasectomie qui, peu connue du grand public et des soignants en France, au vu des débats actuels autour de la contraception féminine, voit les couples stables devenir demandeurs de cette technique à l’approche de la quarantaine.
  • Dans ce contexte, l’instinct maternel évolue-t-il et existe-t-il une rivalité masculine et féminine autour de la procréation ?

A travers ce panorama indispensable, l’objectif est de savoir donner une information pédagogique aux patients après avoir abordé les rouages de leur vie intime vis à vis de leur fécondité.

 

Programma

Het volledige programma van 21 en 22 september 2018 kan u vinden op de site van Aius Sexogyn

Informatie en inschrijven

Voor meer (praktische) informatie en inschrijvingen verwijzen wij u door naar de site